Assurance-vie : Rien de va plus !

Assurance-vie : Rien de va plus !
© stock.adobe.com

Dans un climat économique incertain, les encours de l’assurance-vie sont à la baisse, le placement préféré des Français ne séduit visiblement plus autant. Quelques sont les raisons d’un tel recul ?

Publié le

Assurance-vie : chute des rendements

L’assurance-vie, placement privilégié des épargnants français courbe le dos en cet fin 2011. En effet, les encours sont à la baisse et pour la première fois depuis que la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurance) publie les chiffres mensuel (juillet 2011) , les retraits sont supérieurs au dépôts en septembre et octobre. Le seul mois d’octobre affiche une baisse de 16 % des montants collectés par rapport à la même période en 2010.

Il faut dire que les rendements de l’assurance vie sont de moins en moins attractifs et sont talonné voir rattrapé par certains [a[livrets épargne]a].
Des livrets d’épargne plus souples, proposant des offres promotionnelles régulière et très séduisantes. Ce mois ci par exemple, la banque en ligne Monabanq fait une offre très alléchantes à ses nouveaux clients : 5,50% pendant 3 mois + 50 € offerts. Avec un rendement d’environ 3% actuellement, les contrat d’assurance vie ont du mal à faire le poids.

Toutefois certains contrats d’assurance-vie sans frais proposent des rendements rendement encore très séduisants puisqu’ils ne sont pas amputés de frais.

Pour profiter au mieux des avantages de l’assurance-vie , il faut plus que jamais faire le bon choix de contrat et pour cela seule solution : comparer les contrats d’assurance-vie sans frais.

Assurance-vie : incertitude fiscale

De plans de rigueur en plans de rigueur, l’assurance-vie tremble, et il a de quoi ! Maintes fois menacée, l’assurance-vie à pour le moment échappée au couperet.

Mais les nouvelles mesures fiscales prisent récemment dans les domaines des placements et du patrimoine montrent que rien n’est acquis.
De nombreux épargnants préféreront anticiper une éventuelle hausse de la fiscalité de leur contrat en placement leur capital ailleurs.

Pour le moment les contrats d’assurance-vie ont un encore un réel intérêt fiscal et sont un outil très souple pour organiser sa succession.

Assurance-vie : baisse des dépôts

Autre explication de la baisse des encours, un processus logique : les enfants du baby boom d’après guerre prennent leur retraite.

Ils ont besoin d’un compléments de revenus qu’ils puisent dans leurs contrats d’assurance-vie, d’ou la hausse des retraits. Des contrat d’assurance-vie qu’ils ont souscrit dans ce but.

Assurance-vie : un climat peu rassurant

Le moral des français n’est pas au beau fixe, il faut dire que l’ambiance économique actuelle n’a rien de rassurante. Les cours de la bourse vacillent à la moindre incertitudes sur les marchés et les investisseurs sont sur leurs gardes.

Les épargnants ayant contractés des contrats d’assurance-vie en actions peuvent être effrayés par ce climat incertain et préférer vendre avant un éventuel krach boursier.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Assurance-vie : Rien de (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Assurance-vie : Rien de va plus ! : à lire également

Performances 2023 des OPCI : du rouge vif
News

Performances 2023 des OPCI : du rouge vif

NOUVEAUTÉ !Sans surprise, les OPCI sont laminées. Après la chute des marchés financiers de 2022, la crise immobilière de 2023 aura sans doute donné un coup fatal à ce placement.

Assurance-vie : Rien de va plus ! : Mots-clés relatifs à l'article