Douche froide pour le fonds euros €uroCit’ : rendement de 1.80% brut pour 2014 !

Douche froide pour le fonds euros €uroCit' : rendement de 1.80% brut pour 2014 !
© stock.adobe.com

Le fonds euros €urocit’ est massivement investi en actions (30%). Le plongeon des indices boursiers fin 2014 a porté un coup fatal au rendement du fonds.

Publié le

Déception pour le fonds euros €uroCit’ sur 2014

Le rendement brut du fonds €uroCit’ pour 2014 s’établit à 1,80 %. En appliquant les frais de gestion selon les contrats, le rendement est de fait encore plus faible, 0.84% pour des frais de gestion de 0.96%, et 1.05% pour des frais de gestion à 0.75%. C’est le risque pour ces fonds euros investis en actions. Quand le marché dévisse, le rendement s’écroule.

Explications

Ce rendement s’inscrit dans un contexte de nervosité sur les marchés boursiers, avec une correction à l’automne particulièrement brutale et supérieure à 10 %. Or, lors de cette correction, la performance de la poche diversifiée a atteint le seuil de perte maximum, ce qui a conduit à désensibiliser pour protéger le capital. Ce rendement 2014 ne remet pas en cause la pertinence de ce support qui affiche, malgré les crises, une performance moyenne supérieure à celle de l’Actif général.

Que s’est-il passé en octobre ?

Le 16 octobre 2014, le CAC 40 a chuté à 3 918 points soit une baisse de 7,9% par rapport au 2 janvier, de 17,28% par rapport au niveau le plus haut atteint le 10 juin et de 14,7% le 4 septembre, avant le début de la baisse. L’impact de cette chute sur la moins-value enregistrée sur les OPC contenus dans la poche dynamique est d’autant plus significatif qu’€uroCit’ a été victime de son succès. En effet, l’encours global d’€uroCit’ a presque triplé en 2014, pour atteindre plus de 1,5 milliard fin octobre et l’essentiel des souscriptions s’est fait à partir du second trimestre, lorsque les marchés étaient plus élevés.

En conséquence, même si la volatilité des OPC sélectionnés pour la poche dynamique est moins forte que celle de purs OPC actions, la moins-value globale de la poche a atteint le niveau au-delà duquel la désensibilisation (vente des OPC et réinvestissement dans l’Actif général) s’imposait. C’est ce qui a été fait et €uroCit’ est désormais investi en totalité sur l’Actif général.

Des graphiques en dents de scie pour ce fonds euros dynamique, c’est normal...

Pourquoi ne pas avoir commencé à vendre une partie de la poche dynamique lorsque les marchés étaient au plus haut ?

Le principe de gestion d’€uroCit’ est la conservation de la poche OPC sur toute l’année pour s’aligner le plus possible sur la dynamique des marchés. Il est, en effet, illusoire de croire que l’on peut savoir quand les marchés sont au plus haut. Essayer de prendre son bénéfice lorsque la bourse monte risquerait de faire rater les phases de hausse ultérieures et désensibiliser trop tôt en cas de baisse pourrait s’avérer préjudiciable en cas de retournement de marché.

La pertinence d’€uroCit’ est-elle remise en cause ?

Il s’agit d’un placement à long terme qui a démontré sa pertinence en générant, malgré les crises, une performance moyenne supérieure à celle de l’Actif général. €uroCit’ est donc toujours un bon support d’investissement. Son principe lui permet de surperformer l’Actif général en cas de hausse des marchés tout en protégeant le capital en cas de baisse. Ceci génère mécaniquement des années de performance supérieures à celle de l’Actif général et des années de performance moindres. Cela a été le cas à 2 reprises (2011 et 2014) et cela sera forcément, à nouveau, le cas mais la performance moyenne d’€uroCit’ ces 6 dernières années a été sensiblement supérieure à celle du fonds euros.

Il est cependant vrai que, compte tenu de la baisse tendancielle du rendement du fonds euro, la poche dynamique d’€uroCit’ va se réduire et il en sera de même pour l’écart de performance entre le fonds euro classique et le fonds €uroCit’.

Allocation 2015

Pour 2015, l’évolution du rendement de l’Actif Général nous conduit à atténuer légèrement le budget de risque : ainsi, la part de l’Actif général est de 78 % et la diversification en OPC de 22 %. L’allocation de la poche diversifiée a été revue avec un peu moins de risque actions au global.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Douche froide pour le fonds Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Douche froide pour le fonds euros €uroCit’ :... : à lire également

Performances 2023 des OPCI : du rouge vif
News

Performances 2023 des OPCI : du rouge vif

NOUVEAUTÉ !Sans surprise, les OPCI sont laminées. Après la chute des marchés financiers de 2022, la crise immobilière de 2023 aura sans doute donné un coup fatal à ce placement.

Douche froide pour le fonds euros €uroCit’ :... : Mots-clés relatifs à l'article